web3 indonesia quake tsunami jewel samad afp.jpgw1200

JEWEL SAMAD I AFP

Alors qu’un séisme suivi d’un tsunami a causé la mort d’au moins 844 personnes (bilan provisoire) sur l’île indonésienne des Célèbes, l’ONU a estimé que 191.000 personnes avaient besoin d’une aide humanitaire d’urgence.

L’Indonésie a été à nouveau durement frappé par un séisme d’une magnitude de 7,5 suivi d’un tsunami qui a frappé la côte ouest de l’île des Célèbes, causant la mort d’au moins 844 personnes et faisant 59.000 déplacés, d’après un bilan provisoire.

14 jours d’état d’urgence

Alors que les autorités indonésiennes ont déclaré un état d’urgence de 14 jours, le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU, l’UNOCHA, a estimé de son côté à 191.000 le nombre de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire d’urgence. Face à l’ampleur dramatique de la situation, la Croix-Rouge, Caritas International et l’Unicef ont dans la foulée lancé un appel aux dons afin de venir en aide aux victimes.

Archipel formé de quelque 17.000 îles et îlots, l’Indonésie se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone connue pour sa forte activité sismique. Le séisme qui vient de toucher les Célèbes est plus puissant que la série de tremblements de terre que l’Indonésie a essuyé cet été et qui avaient fait plus de 500 morts et environ 1.500 blessés sur l’île de Lombok.

Source Aleteia