web3 france pakistan religion rights demo0a afp reference000 par8015882.jpgw1200

MARTIN BUREAU / AFP

La Cour suprême du Pakistan a acquitté ce mercredi la chrétienne Asia Bibi, condamnée à mort pour blasphème en 2010. Elle devrait être libérée "immédiatement".

Son cas avait suscité l’indignation dans le monde entier. Mais Asia Bibi « a été acquittée de toutes les accusations » qui pesait sur elle a indiqué mercredi le juge Saqib Nisar lors de l’énoncé du verdict à la Cour suprême. Asia Bibi qui se trouve actuellement incarcérée dans une prison à Multan va être libérée « immédiatement » a-t-il précisé. Cette décision pourrait susciter l’ire des fondamentalistes musulmans qui appelaient de longue date à son exécution et dont des membres menaçaient ouvertement les juges statuant sur cette affaire.

Asia Bibi, mère de cinq enfants, avait été condamnée à la peine de mort à la suite d’une dispute avec une musulmane dans le village d’Ittan Waki, au Pendjab, au sujet d’un verre d’eau. Son sort avait eu un retentissement dans le monde entier, mobilisant de nombreuses associations, des personnalités politiques et jusqu’au Vatican. Le pape François avait reçu en 2015 l’une de ses filles. Pour beaucoup, cette affaire révélait comment la loi sur le blasphème au Pakistan était souvent instrumentalisée pour régler des contentieux personnels.

Impossible qu’elle reste au Pakistan

Lors de l’examen de son recours début octobre, les juges de la Cour suprême se sont effectivement interrogés sur le bien-fondé de l’accusation : « Je ne vois aucune remarque désobligeante envers le Coran dans le rapport d’enquête », avait ainsi observé le juge Saqib Nisar. Les proches d’Asia Bibi ont toujours souligné qu’il serait impossible qu’elle reste au Pakistan en cas d’acquittement.

Source Aleteia