noces

Lecture

« Tous ceux que vous trouverez, invitez-les à la noce » (Mt 22, 1-14)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
    Jésus se mit de nouveau à parler
aux grands prêtres et aux pharisiens,
et il leur dit en paraboles :
    « Le royaume des Cieux est comparable
à un roi qui célébra les noces de son fils.
    Il envoya ses serviteurs appeler à la noce les invités,
mais ceux-ci ne voulaient pas venir.
    Il envoya encore d’autres serviteurs dire aux invités :
‘Voilà : j’ai préparé mon banquet,
mes bœufs et mes bêtes grasses sont égorgés ;
tout est prêt : venez à la noce.’
    Mais ils n’en tinrent aucun compte et s’en allèrent,
l’un à son champ, l’autre à son commerce ;
    les autres empoignèrent les serviteurs,
les maltraitèrent et les tuèrent.
    Le roi se mit en colère,
il envoya ses troupes,
fit périr les meurtriers
et incendia leur ville.
    Alors il dit à ses serviteurs :
‘Le repas de noce est prêt,
mais les invités n’en étaient pas dignes.
    Allez donc aux croisées des chemins :
tous ceux que vous trouverez,
invitez-les à la noce.’
    Les serviteurs allèrent sur les chemins,
rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent,
les mauvais comme les bons,
et la salle de noce fut remplie de convives.
    Le roi entra pour examiner les convives,
et là il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de noce.
    Il lui dit :
‘Mon ami, comment es-tu entré ici,
sans avoir le vêtement de noce ?’
L’autre garda le silence.
    Alors le roi dit aux serviteurs :
‘Jetez-le, pieds et poings liés,
dans les ténèbres du dehors ;
là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.’

    Car beaucoup sont appelés,
mais peu sont élus. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Premier lecteur

Ce qui m'interpelle

« Le Roi se mit en colère...Fit périr les meurtriers...Incendia leur ville...Dans les ténèbres du dehors. »

Ce que cela m'inspire

Le Seigneur, Roi de l’univers, ne supporte pas l’indifférence, la désinvolture, ni l’homicide.

Ma colère, c’est tout ce qui n’est pas admissible, tout ce qui n’est pas conforme à ce que je suis, ce qui s’oppose à mon existence.

Or, Moi, le Seigneur, Je Suis l’Amour et la Miséricorde, Je suis la Vérité et la Justice. Ma colère, c’est ce qui n’entraîne pas tout cela.

Je laisse les hommes de mauvaise volonté libres de leur choix de vie sans Moi. Le fait de Me refuser les fait périr, car Je suis la Vie et que sans la Vie, Me rejeter fait périr.

Mon refus d’être complice de leur indifférence, de leur désinvolture, de leurs homicides est semblable à la foudre qui met le feu à leur ville.

Dans ta vie de Foi, il y a des heures, des jours et des moments de ténèbres : tu marches dans le noir spirituel. Cette obscurité de la Foi, ce sont tes ténèbres au-dedans de toi. N’ai pas peur ! D’autres avant toi sont passés par le tunnel de la porte étroite. Mais les ténèbres du dehors, c’est l’empire des réprouvés et de ceux qui Me refusent, : c’est l’Enfer.

Prière

Moi,…, le Seigneur me dit :

Seigneur, sans Toi je ne peux rien faire

Pour faire, je Te prie d’éclairer mes ténèbres personnelles,

parce que même avec mes yeux ouverts, dans le noir je trébuche.

Avec le secours de Ta Grâce, je prie Ton Pardon et prends la résolution de mettre en œuvre les talents que Tu m’as confiés pour collaborer à Ta Sainte Volonté, en compagnie de Marie, de Joseph et de mes anges.

Deuxième lecteur

Ce qui m'interpelle

« Le repas de noces est prêt, mais les invités n’en étaient pas dignes...La salle de noces fut remplie de convives...Car beaucoup sont appelés ; mais peu sont élus. »

Ce que cela m'inspire

Qui sont les autres ? Sont-ils aussi les invités ? Sans doute.

Le repas de noces est prêt, Dieu nous appelle tous et ne différencie personne, seulement quand Il viendra.

Prière

Moi,…, le Seigneur me dit :

La confusion résistera encore un peu de temps, mais le chemin se fait voir de plus en plus. Il se montre tant que la confusion persiste ; aussi, n’avons nous à craindre que de ne pouvoir le suivre ?

La confusion n’est rien ; le chemin est tout ; et tout au bout, le repas de noces est prêt. Venez, vous qui peinez, qui hésitez, qui cherchez ! Je Suis la Vie.

Troisième lecteur

Ce qui m'interpelle

« Peu sont élus… Vêtement de noces. »

Ce que cela m'inspire

Que faut-il exactement, pour être élu ?

Faisons-nous ce qu’il faut, pour l’être ?

Portons-nous le bon vêtement de noces ?

Ne sommes-nous pas parfois dans l’illusion d’être dans le bon vêtement ?

Prière

Moi,…, le Seigneur me dit :

Écoutes ma voix, aies confiance,

Je te veux à nos Noces et souhaite T’avoir près de moi.

Ne te soucis pas de demain et reste dans Ma Lumière.

Je dissiperai tes ténèbres du dedans et Tu m’aideras à être mon témoignage pour les ténèbres du dehors.

Quatrième lecteur

Ce qui m'interpelle

« Noces...chemin...silence...serviteur »

Ce que cela m'inspire

Noces : mon âme a hâte et veut se préparer aux Noces du Seigneur. Ses noces avec moi, avec mon âme. Je désire ces noces, je L’attends.

Chemin : Je me sens à la croisée des chemins, je suis à un tournant de ma vie et chaque pas que je fais peut me rapprocher ou m’éloigner du Seigneur Jésus, Le Chemin, La Vérité et La Vie.

Silence : mon âme, mon esprit et mon cœur aspirent au silence pour entendre la Volonté de Dieu.

Serviteur : je veux servir mon Seigneur Jésus et pouvoir Lui dire à mon tour « Parles, ton Serviteur écoute ».

Prière

Moi,…, le Seigneur me dit :

de ne pas avoir peur de ce qu’il vient, de m’abandonner à Lui, de tout Lui remettre : mes faiblesses et mes manquements.

De Le laisser me modeler, pour réussir à travers ma personne, à rassembler le maximum de mes frères et sœurs sur le chemin qui mène à Son Royaume.

De mettre de côté mon « moi » avec mes désirs de confort et de satisfaction, et de penser en premier à mon prochain et à sa rencontre avec Jésus.

De réussir à être à la fois à mes noces avec le Seigneur, mais aussi aux noces de mes frères et sœurs.