video du pape

 

Le Pape François appelle à prier pour que les prêtres qui souffrent de la fatigue et de la solitude dans leur travail pastoral soient aidés et consolés par l’amitié du Seigneur et de leurs frères.

 Le Pape invite à accompagner les prêtres avec amitié

Le Saint-Père insiste pour que l’on aide les prêtres dans leur travail et il souligne l’importance de les soutenir quand ils sont seuls. C’est ce qu’il demande dans la nouvelle édition de La Vidéo du Pape, réalisée par le Réseau mondial de prière du Pape.

(Vatican, 3 juillet 2018).- Dans sa septième vidéo de l’année, le pape François lance un appel afin que les prêtres du monde entier se sentent accompagnés et soutenus dans leur mission. Il fait observer aussi la grande variété des tâches qu’ils accomplissent et la fatigue qu’elles peuvent engendrer.

“ Prions ensemble pour que les prêtres qui vivent leur travail pastoral difficilement et dans la solitude se sentent aidés et réconfortés par l’amitié du Seigneur et de leurs frères ”, demande le Pape. Et il ajoute : “ Dans ces moments-là, il est bon qu’ils se souviennent que les gens aiment leurs pasteurs, ont besoin d’eux et ont confiance en eux ”.

On compte 415.656 prêtres catholiques dans le monde, selon le dernier annuaire pontifical. La plus grande partie d’entre eux (37,4%) se trouve en Amérique, suivie par l’Europe (31,6%), puis l’Asie (15,1%), l’Afrique (13,4%), et enfin l’Océanie (2,5%). Ils doivent déployer leur travail pastoral pour rejoindre plus de 1,2 milliard de catholiques répartis sur les cinq continents.

“ La fatigue des prêtres ! Savez-vous combien de fois j’y pense ?“, interroge le Pape. Puis il fait observer : “ Du fait de ces nombreux fronts ouverts, ils ne peuvent pas s’arrêter sur une déception ”.

“ La mission que le Seigneur confie à ses ‘pasteurs’ implique un dévouement total au service des autres et de la mission. C’est très exigeant, et, sans une amitié profonde avec le Seigneur, une profonde vie de prière, sans le soutien d’une communauté, c’est impossible. C’est pourquoi le Pape invite à accompagner les prêtres avec amitié ”, souligne pour sa part le P. Frédéric Fornos SJ, directeur international du Réseau mondial de prière du Pape (qui inclut le Mouvement eucharistique des jeunes).

 

 

Par le Réseau Mondial de Prière du Pape (Apostolat de la Prière - https://www.popesprayer.net/fr/).

Article sur prieraucoeurdumonde.net

La Vidéo du Pape

Chaîne Youtube : "La vidéo du Pape"

 

L’intention de ce mois « Pour que les prêtres qui souffrent de la fatigue et de la solitude dans leur travail pastoral soient aidés et consolés par l’amitié du Seigneur et de leurs frères. » nous invite à lever les yeux sur la condition des prêtres dans leur mission pastorale. Sans oublier les prêtres âgés et les religieux prêtres que l’intention concerne aussi, nous pensons d’abord aux prêtres en paroisses, en aumôneries, en mission diocésaine.

La diminution du nombre de prêtres en Occident, ces dernières années, fait qu’ils sont souvent écrasés de travail avec des territoires très grands à parcourir ou bien plusieurs missions. Même s’ils ont des relations chaleureuses avec leurs paroissiens ou leurs collaborateurs, ils peuvent éprouver durement la solitude, lorsque le soir, ils regagnent leur presbytère vide et qu’ils doivent se préparer le repas. Ils partagent de cette manière la situation de beaucoup de femmes et d’hommes du monde. L’apanage de la vie rude ne leur est pas réservé. Humainement, les chrétiens au service desquels ils consacrent leur vie, ont un devoir de vigilance et de sollicitude envers eux.

Comme les disciples de l’Évangile, les prêtres ont laissé leurs filets, leur famille, à l’appel de Jésus et de l’Église. Celui-ci, le premier, a connu fatigue et solitude durant sa vie apostolique et particulièrement au moment de sa passion pendant laquelle Il s’offre pour le salut du monde.

Devenir disciple, c’est s’unir à Lui, Jésus, jusqu’au bout, dans la joie et les peines. Oui, à certains moments de leur vie apostolique, les prêtres connaîtront fatigue et solitude. Jésus dit à ceux qui veulent le suivre qu’ils recevront « le centuple en maisons, frères, sœurs, mères, enfants et champs, avec des persécutions et dans le monde à venir, la vie éternelle » -Mc 10,30. Nous le savons, cette fatigue, ces épreuves peuvent mener au découragement, au reniement, à l’abandon. Les disciples de Jésus le savent, eux qui ont abandonné Jésus au moment de son arrestation -Mt 26,56- et Pierre, qui le suivait « de loin », l’a aussitôt renié -Lc 22,54.

Ici, le devoir des chrétiens est de prier intensément pour eux afin que leur « foi ne défaille pas » comme l’a fait Jésus pour Pierre et il lui demande d’affermir ses frères quand il sera revenu -Lc 22,32-33-. Nous ne prions pas pour que les prêtres soient dispensés d’épreuve – en un sens ce serait contraire à leur vocation ! Nous prions pour qu’ils vivent l’épreuve unis à Jésus qui ouvre pour eux et pour nous à leur suite, le Royaume.

Source : Prier au coeur du monde