Au salon Men Having Babies qui s'est tenu début novembre à Bruxelles, l’offre était complète : ovocytes, utérus, assurances, documents juridiques… « Remises » et « garanties » se négociaient au meilleur prix.

Un accouchement par césarienne : 3.000 dollars. Une amniocentèse : 500 dollars. Un avortement : 2.000 dollars. Voilà les montants des prestations proposées par l’entreprise SurrogateFirst spécialisée dans la gestation par autrui. Une société qui se targue de « choyer » ses mères porteuses : leur « satisfaction est notre première priorité — physiquement, émotionnellement et financièrement ». Une « satisfaction » qui semble passer par le fait de « compenser » financièrement une éventuelle hystérectomie par une enveloppe de 10.000 dollars.

Suite de l'article sur Aleteia.